Skip to main content

Sanfte Zensur

Sanfte Zensur

Die Wiederkehr der Zensur mit Schlagstöcken und Tränengas dürfte niemandem, auch denjenigen die nichts zu sagen haben, entgangen sein.

Neben der autoritären Zensur gibt es aber auch die wohlbekannte sanfte Zensur. Das Problem mit dieser ist, dass sie durchaus rational, verständnisvoll und nur mit besten Absichten daher kommt. In den westlichen Demokratien spricht sie meist mit der vernünftigen Stimme der ökonomischen Notwendigkeiten und der gesellschaftlichen Sicherheit.

La technologie populiste et le cerveau écervelé

La technologie populiste et le cerveau écervelé

Dans un article du New York Times, datant de mars 2017, le psychanalyste américain Joel Whitebook proposait une lecture intéressante du phénomène Trump.

Whitebook, l’un des rares analystes introduits à la « théorie critique » (facture francfortoise), est surtout connu en Europe pour sa discussion de la politique de la reconnaissance de Axel Honneth.

Moins connu est le fait que Whitebook représente également l’un des rares psychanalystes à formuler des avis informés sur des questions politiques et sociales actuelles.

La politique du suffisant

La politique du suffisant

Quand André Gorz publie « L’écologie politique entre expertocratie et autolimitation » en 1992, il n’en est pas à son premier essai sur l’écologie.

Comme le rappelle Christophe Gilliand dans sa préface à la nouvelle édition du texte de Gorz, parue en avril 2019, l’article « constitue la somme d’un engagement intellectuel courant sur une trentaine d’années ».

La perspective de Gorz peut étonner à l’époque où la science est massivement invoquée pour donner un poids politique à l’écologie.
Gorz se situe aux antipodes de l’approche des grands mouvements écologiques mondiaux actuels, des « vendredis pour l’avenir » à la COP25.

Une invitation donc à relire l’article avec toute l’attention que mérite un travail de réflexion de trois décennies …

Le paradoxe du féminisme néolibéral

Le paradoxe du féminisme néolibéral

Ces dernières années, la rhétorique des médias grand public et des institutions internationales s’est largement répandue : l’une des clés pour mettre fin aux maux persistants de l’économie internationale consiste à éduquer et à promouvoir les  » droits  » des filles et des femmes[…].Cet effort a donné naissance à une nouvelle idéologie pseudo-féministe, qu’Adrienne Roberts […]

De la contestation à la révolution bourgeoise

De la contestation à la révolution bourgeoise

Dans leur manifeste du Féminisme pour les 99%, C. Arruzza, T. Bhattacharya et Nancy Fraser proposent une critique importante du féminisme de la « deuxième vague ». Le féminisme libéral, c’est-à-dire la variante la plus populaire du féminisme dit de la « deuxième vague », écrivent-elles, n’est pas une solution au problème de l’inégalité, mais fait partie du problème de l’inégalité.
Comment donc ce féminisme a-t-il fini par faire partie du problème qu’il visait à résoudre ? Pour répondre à cette questions, Arruzza, Bhattacharya et Fraser reprennent à leur compte une critique du féminisme libéral contemporain issue du féminisme marxiste …

Fraen un d’Muecht?

Fraen un d’Muecht?

Gläichberechtegung, esou schéngt et haut allgemeng a Wirtschaft a Politik ugeholl, heescht, datt d’Fraen déi nämlech Rechter, déi nämmlecht Posten an déi nämmlecht Salairë wéi Männer kréie sollen. Dofir gëllt dann och Paritéit als déi universell Léisung vum Problem vun der männlecher Dominatioun. Dat bestreit en neit Manifest – Feminismus fir déi 99 Prozent – […]

Bullshit Jobs

Bullshit Jobs

Hutt Dir den Androck, fir eng Aarbecht bezuelt ze ginn, déi sënnlos ass a vun där kee Mënsch eppes huet? Eng Aarbecht, déi ee grad esou gutt kéint ofschafen? Fir den amerikaneschen Anthropholog David Graeber sinn « Bullshit Jobs » een an der « effizienter » liberaler Wirtschaft wäitverbreete Phenomen: vill Salariéë géifen all Dag esou maache wéi wann. […]